Le Costa Rica joint le Conseil mondial du tourisme durable

184
Rio Celeste, près du volcan Tenorio (Photo: courtoisie Unsplash)

Le petit pays d’Amérique centrale, qui regroupe 5 % de la biodiversité planétaire, a joint le Conseil mondial du tourisme durable (GSTC) à titre de nouveau membre. 

Le GSTC est une organisation à but non lucratif qui établit et dirige les standards de base pour le développement durable dans le secteur du voyage et du tourisme au niveau mondial pour les professionnels du secteur et les gouvernements.

La petite nation, dont les eaux contiennent 3,5 % de la biodiversité marine mondiale, produit près de 98 % de son électricité à partir de ressources renouvelables et 26 % de son territoire est constitué de terres naturelles protégées.

Elle est considérée par plusieurs comme un modèle en matière de tourisme durable. Pour cette raison, le pays a joint le Conseil mondial du tourisme durable.

Le Costa Rica abrite également quatre sites du patrimoine mondial certifiés par l’UNESCO.

« Nous sommes honorés de devenir un pays membre du GSTC, une organisation avec laquelle le Costa Rica partage la vision du développement du tourisme durable qui nous a valu le statut de référence mondiale, a déclaré William Rodríguez, ministre du Tourisme du Costa Rica.

« Nous sommes convaincus que nous pouvons nous enrichir mutuellement et unir nos forces pour faire progresser les politiques et les pratiques de durabilité dans le secteur des voyages et du tourisme. »

Durabilité au Costa Rica

Dans le but d’être le premier pays « neutre en carbone » au monde, des pratiques durables sont observées dans toutes les régions du Costa Rica, et ce, dans toutes les industries. Les pratiques sont autant adoptées par les citoyens que par les visiteurs. De la cuisine locale à l’artisanat, en passant par les coutumes et les célébrations traditionnelles, la durabilité est profondément ancrée dans la culture et les traditions de la destination d’Amérique centrale.

Pour soutenir les entreprises qui adoptent une approche consciente en matière de préservation de l’environnement et de la communauté locale, l’Office du tourisme du Costa Rica (ICT) a développé un programme de certification pour le tourisme durable (CST), qui utilise une « norme reconnue par le GSTC ».

La norme CST vise à améliorer la manière dont les ressources naturelles et sociales sont utilisées, à promouvoir la participation active des communautés locales et à soutenir la compétitivité du secteur entrepreneurial.