Aéroport de Trois-Rivières: une majorité favorable à son développement

700

(Journal de Montréal) TROIS-RIVIÈRES | Un sondage révèle qu’une majorité de Trifluviens se montre favorable au développement de l’Aéroport de Trois-Rivières, qui pourrait éventuellement accueillir des vols de passagers. L’enquête démontre aussi que l’impact sonore additionnel n’empêcherait pas le développement immobilier autour de l’aéroport.

Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières a mandaté une firme d’ingénierie pour connaître les impacts sonores des activités de l’aéroport. Des mesures ont été réalisées pendant quatre jours au mois de juillet à cinq endroits différents. Selon le rapport, le bruit des aéronefs est inférieur au bruit résiduel, comme la circulation routière ou les activités humaines.

À lire aussi :
Découvrir le monde en toute sécurité grâce à Groupes et cie

«Au niveau de l’impact sonore, nous sommes bien en dessous de ce que les gens avaient comme appréhension. On est dans un niveau plus qu’acceptable», a dit le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche. (Lire l’article)