Vers des milliers de suppressions d’emploi chez Airbus ?

520

(Air Journal) Un futur « redimensionnement du groupe » aurait été signalé aux cadres d’Airbus par son président Guillaume Faury, qui pourrait entrainer à terme la suppression de dizaines de milliers d’emplois directs et indirects – conséquence de l’arrêt quasi-complet du transport aérien suite à la pandémie de Covid-19.

Pas d’annonce officielle à ce jour, mais l’avenir de l’emploi chez le constructeur européen est clairement menacé : en marge du lancement de la deuxième phase du chômage partiel, qui touche 3000 salariés de la division Aviation commerciale, le président d’Airbus aurait expliqué le 14 mai 2020 à ses cadres qu’un plan de restructuration sera présenté le mois prochain, qui pourrait entrainer la perte de 10.000 emplois selon les sources du quotidien britannique The Telegraph.

Déjà le mois dernier, le dirigeant évoquait un risque pour la survie d’Airbus si des mesures « radicales » n’étaient pas prises. Un proche du dossier a confirmé hier à La Dépêche l’existence d’une étude sur une restructuration « plus lourde que celle de Power 8 » – quand en 2007 avait entrainé 5000 suppressions d’emplois chez Airbus en trois ans et autant chez les sous-traitants, en raison des problèmes rencontré par le programme A380. Les rumeurs les plus alarmistes évoquent le départ de 10% des 136.000 salariés du groupe. (Lire l’article)