Lancement de la nouvelle ligne aérienne OWG

227
La nouvelle ligne aérienne OWG offrira sous peu des vols vers le Sud à bord d’appareils de type Boeing 737-400. (Groupe CNW/Nolinor Aviation)

Sans se laisser décourager par les défis d’une pandémie mondiale, une toute nouvelle compagnie aérienne s’apprête à se lancer au Québec.

Détenu par la société mère Nolinor Aviation et dirigé par son président Marco Prud’Homme, OWG offrira des vols vers plusieurs destinations des Caraïbes avec sa flotte de trois, utilisé Boeing 737-400 de 158 passagers.

En tant que telle, la société – dont le nom est dérivé de «Off We Go» – cible les voyageurs qui louent des villas, des maisons ou des appartements, au lieu de séjourner dans des hôtels tout compris.

«Avant COVID, il y avait une vague intéressante de personnes qui sont allées louer des maisons sur place. Je regarde ici tous les jeunes qui partent en vacances – ils ne sont pas intéressés par les complexes hôteliers. Ils veulent partir avec leurs sacs à dos et louer une maison. Et dans l’année à venir, je ne suis pas sûr que les personnes de 70 ans et plus voyageront le plus », a déclaré Prud’Homme à La Presse dans une interview.

Fort de cette stratégie, Prud’Homme affirme que l’entreprise n’a pas l’intention de remplacer qui que ce soit, mais plutôt de se tailler une niche sur le marché.

«Nous avons choisi une destination populaire où nous pouvons prendre des parts de marché sans devenir l’ennemi public numéro un pour les autres transporteurs», a déclaré Prud’Homme.

Aucune date de lancement officielle n’a été révélée, bien qu’un compte à rebours sur le site Web suggère que le service commencera dans 55 jours, le 31 août 2020.

Selon La Presse, la compagnie affirme avoir déposé ses horaires et reçu l’autorisation du ministre des Transports de fournir un service de vol international régulier le 6 juillet 2020. La liste précise des destinations desservies ne sera pas publiée avant une semaine ou deux.

Open Jaw a contacté OWG pour lui demander si l’entreprise prévoyait de travailler avec le commerce canadien, mais n’avait pas reçu de réponse au moment de la publication.

Cela pourrait sembler un moment inquiétant pour lancer une nouvelle compagnie aérienne, alors que les transporteurs du monde entier ont encore des flottes largement ancrées et font face à une baisse mortelle du volume de passagers. Mais la pandémie a fourni une doublure argentée en égalisant les règles du jeu, explique Prud’Homme. La crise a libéré des créneaux horaires et des portes d’embarquement partout, notamment à YUL, où OWG prévoit d’exploiter son hub.

Nolinor, basée à Mirabel et fondée en 1992, est bien connue dans le secteur du transport charter, opérant principalement des vols vers le Grand Nord avec sa flotte de 10 Boeing 737. Selon un communiqué de presse, l’équipe de Nolinor travaille depuis 2018 pour créer une nouvelle compagnie aérienne de loisirs et a investi plus d’un million de dollars dans un groupe de réflexion « pour réinventer la façon dont les choses se font dans cette industrie ».

Début 2020, OWG a acquis une flotte de Boeing 737-400, une décision qui, selon OWG, lui permet d’offrir des «tarifs compétitifs». L’intérieur de chaque avion a été rénové avec des sièges « nouveaux, plus légers et plus robustes » – un investissement de plusieurs millions de dollars.

Mais ne l’appelez pas «low-cost», prévient Prud’Homme dans l’article de La Presse. La compagnie se considère comme une compagnie aérienne traditionnelle, «où vous achetez votre billet et vous attendez à un certain service».

Lorsque le Boeing 737 MAX a été immobilisé au printemps dernier, Sunwing l’a appelé à exploiter certains vols, ce qui a contribué à propulser la vision de lancer OWG, rapporte La Presse.

«Nous avons réalisé que les gens appréciaient notre service et ce n’était pas au-delà de ce que nous pouvions faire», a déclaré Prud’Homme. «Cela a ajouté au projet que nous avions déjà commencé avec l’idée de diversifier nos revenus.»

Vous pouvez suivre le lancement de l’OWG ici.

Article précédentAMResorts lance Dreams Vista Cancun
Prochain articleRester en contact avec vos clients
Anna a joint l'équipe Open Jaw en tant qu'écrivaine / journaliste. Elle co-écrit les nouvelles quotidiennes et couvre les événements. Bien qu'elle soit nouvelle dans le secteur, poursuivre une carrière dans le tourisme a toujours été un objectif depuis son premier voyage en famille dans les Florida Keys à susciter le désir de découvrir le monde et cette industrie passionnante et en évolution rapide.