Voyage à Punta Cana, retour à YUL : voici comment ça se passe présentement

15236
Piscine de la section pour adultes Oasis Zen

Nous avions longuement hésité à cause de la nouvelle vague : annuler ou pas nos vacances du temps des fêtes prévues depuis près d’un an ? Finalement nous nous envolions du 1er au 8 janvier pour une semaine au Club Med Punta Cana avec les trois enfants.

Le 1er au matin, nous avons débarqué dans un aéroport très peu occupé. Le vol avec Air Transat était à l’heure, l’avion rempli environ qu’au quart seulement. On voyait bien qu’un grand nombre de Québécois avaient pris la décision inverse en annulant leurs vacances des fêtes au soleil. À bord, nous avons eu droit à un service limité en raison de la pandémie, nous a-t-on dit. On nous servait tout de même un repas chaud gratuit, pizza ou sandwich à la dinde, accompagné d’un choix de breuvage -boissons gazeuses ou eau seulement.

Arrivés à l’aéroport Pierre-Eliott Trudeau

À destination cependant, avec une clientèle majoritairement européenne au Club Med, Omicron n’a pas semblé effrayer les vacanciers qui s’y trouvaient en grand nombre! Nous sommes débarqués dans un complexe rempli à pleine capacité. Les premiers jours, il était même difficile de se trouver des chaises à la piscine ou à la plage. Le Club Med Punta Cana est un véritable paradis pour les enfants, pandémie ou pas. Des fêtes, des activités, il y en avait à toute heure de la journée.

Honnêtement, on ne sentait pas la pandémie s’abattre ici… sauf l’avant-dernière journée, en file pour réaliser notre test PCR (au cout de 90$US par personne). Nous avons eu une petite frousse après avoir entendu un couple de vacanciers européens demander de se faire tester à nouveau à la suite d’un résultat positif à un test antigénique… À partir de là, le stress monte, on se met à réfléchir plus sérieusement : on se débrouille comment si un de nous teste positif ?

Présentement, quand on voyage, il faut avoir l’esprit ouvert et faire preuve de résilience. Ce n’est plus comme avant. Il faut être prêt à rester à destination s’il le faut, ou à débourser davantage en cas de besoin, donc avoir une réserve monétaire suffisante et bien lire ce que couvre l’assurance voyage en cas de Covid ( frais de subsistance, médicaments, hospitalisation, etc.).

Club Med Spa par l’Occitane

La chaine Club Med offre par exemple une assurance Covid avec la compagnie Europ Assistance à tous ses clients. Cela couvre les frais de prolongation de séjour à l’hôtel à concurrence de 250 euros par nuit pour une famille. De plus, en République dominicaine, les gens qui testent positifs demeurent à l’hôtel, mais sont placés dans des sections désignées.

Blocs de chambres au Club Med Punta Cana

Le lendemain, c’est avec un grand soulagement que nous recevions les cinq un résultat de test PCR négatif! Nous pouvions donc remplir la documentation nécessaire à notre retour dont le E-ticket sur le site d’immigration de la République dominicaine (ce document est requis avant l’arrivée au pays et au départ) et ArriveCan. Nous étions maintenant prêts à retourner au Canada et à suivre les procédures de vérification et de tests à notre arrivée à YUL.

Arrivés d’abord à l’aéroport de Punta Cana situé à peine 10 minutes du Club Med, tout était très fluide. Rien à voir avec les files d’attente que j’avais connues par le passé au même aéroport. Après un vol de retour pile à l’heure, toujours avec Transat, l’arrivée à YUL fut facile également. Peu de monde aux douanes en ce début d’année sous le signe de la pandémie. Actuellement, le fédéral a un objectif de tester 100% des voyageurs qui arrivent au pays depuis le 31 décembre.

Si cela n’est pas encore tout à fait atteint, nous avons remarqué que la très grande majorité se dirigeait avec nous dans la file des tests. Comme vous l’avez compris, notre famille complète a été sélectionnée pour les tests, dont les deux plus jeunes qui n’avaient pas leurs deux doses (9 et 11 ans) sélectionnés en plus pour le test du 8e jour. Deux courtes files d’attente nous attendaient avant de réaliser à tour de rôle notre test PCR, précisons-le, désormais très peu douloureux.

Le plus long et le plus contraignant de notre expérience de voyage en famille pendant la Covid? L’attente des résultats des tests… Cela fait maintenant 5 jours que nous sommes revenus au pays et nous n’avons toujours pas reçu nos résultats, donc nous devons encore demeurer en quarantaine. Un appel au centre Dynacare qui gère le dépistage pour les voyageurs nous informe par message enregistré que le nombre de tests réalisés est très élevé et que ceci entraîne un délai pouvant prendre jusqu’à 6 jours. Donc, à suivre…

En attendant les tests, les voyageurs se doivent de suivre le plan de quarantaine et les mesures de santé publique suivant un voyage. Malgré tout, comme nous étions bien informés et préparés, aucune de ces procédures n’a été une mauvaise surprise et toute la famille a adoré ses vacances au soleil!