Curaçao sourit à Sandals, Airbnb, AC et WestJet et… Google pour la prochaine saison prometteuse

307

« Comme nous sommes un territoire néerlandais, comme il y a deux bases militaires qui garantissent la sécurité sur notre île et comme les autorités veulent des technologies performantes, il y a un gros serveur Google sur notre île. La connexion à Internet haute vitesse est donc excellente pour la population et les voyageurs et ce, partout sur l’île. Curaçao a même été reconnue l’une des 5 destinations des Caraïbes pour les nomades numériques durant la vague du télétravail de la pandémie. »

Quand on aborde les destinations Sud, vous le savez, aujourd’hui, l’état de la connexion à Internet dans un pays ou une île X est un facteur qui encourage grandement ou décourage complètement plusieurs voyageurs dans leur choix.

Les autorités touristiques de Curaçao le savent, visiblement. Car Internet a été le premier sujet qu’a abordé la responsable du marché nord-américain pour le Bureau du tourisme de Curaçao, Jacqueline Sybrandy-Held, lors de sa visite à Montréal jeudi dernier pour rencontrer une poignée de journalistes en voyage.

Open Jaw Québec était du nombre et a pu récolter quelles sont les autres nouvelles dans cette destination qui se dit prête à embrasser la prochaine haute saison.

« Les restrictions Covid sont abandonnées depuis juillet 2021. Notre île est donc pleinement fonctionnelle depuis longtemps, et c’est pourquoi tout est déjà en place pour la haute saison qui s’en vient, a ajouté Madame Sybrandy-Held.

« Pour cette haute saison aussi, Montréal et Toronto sont les deux seules villes canadiennes qui sont reliées à Curaçao par des vols directs avec Air Canada et WestJet. Le Québec et l’Ontario sont donc deux marchés qu’on regarde de près cette année. »

Airbnb? Pas de problème

La rencontre a évidemment permis de prendre des nouvelles sur ce qui s’est passé durant la pandémie et sur comment tout le monde tire son épingle du mauvais jeu du méchant virus.

Et on apprend que le virus n’a pas été aussi méchant pour ceux qui avaient de l’argent, que le gouvernement de l’île s’en porte très bien et que l’industrie hôtelière ne s’en porte pas offensée.

-« Beaucoup d’étrangers, dont plusieurs Canadiens, ont acheté des propriétés sur l’île de Curaçao tout juste après la levée des restrictions de la pandémie, et avant que les prix grimpent en fou. Plusieurs ont fait de très bonnes affaires » a confié Jacqueline Sybrandy-Held à Open Jaw Québec.

Jacqueline Sybrandy-Held

-« Ces étrangers, ils habitent dans leur nouvelle acquisition? »

-« C’est leur résidence secondaire. Dans certains cas ce sont des maisons, dans d’autres des condos. Et ils les louent, entre autres sur Airbnb. »

-« Le gouvernement permet l’achat de nombreuses résidences de l’île par des étrangers? »

-« Oui. Les démarches sont très faciles. »

-« Et qu’en pense l’industrie hôtelière? Comment réagit-elle à cette concurrence sur Airbnb? »

-« C’est partagé. Le fait est que plusieurs hôtels de Curaçao ont eux-mêmes adapté leur modèle d’affaires de telle sorte à procéder à la vente de certaines de leurs unités à des particuliers qui eux, ensuite, offrent ces unités à la location notamment sur Airbnb. Dans plusieurs de ces cas, l’hôtel continue de jouer un rôle de pourvoyeur de services. »

-« Comment expliquez-vous que les hôtels emboitent le pas à ce concept? »

-« C’est une autre façon de faire du business. La zone résidentielle de Blue Bay, où se trouvent aussi des hôtels, est l’un des endroits où l’on voit ce genre d’initiatives sur l’île de Curaçao. »

-« Et le gouvernement y voit un avantage? »

-« Le rôle du gouvernement est de s’assurer que tout le monde paye ses taxes. »

Nouveautés chez les hôtels

Stephanie Delahera

La rencontre a également permis de prendre des nouvelles du côté des hôtels qui font encore de l’hôtellerie. « Et la grande nouvelle, c’est l’ouverture du premier Sandals sur l’île de Curaçao! Il est magnifique! » nous a confiés Stephanie Delahera, responsable du compte Curaçao à l’agence Diamond PR de Miami, également présente pour cette rencontre.

On nous informe que le Sandals Royal Curaçao a accueilli ses premiers clients le 1er juin dernier. Selon leurs informations, l’établissement pour couples présente la toute première piscine à débordement Dos Awa à deux niveaux de la marque et propose sept restaurants qui seraient nouveaux pour la marque – et donc uniquement disponibles dans ce complexe.

Sandals Royal Curaçao

On nous signale également que pour encourager les clients à voir, goûter et sentir Curaçao au-delà de la propriété, les voyageurs qui séjournent dans une  suite de haut niveau de ce Sandals se voient offrir une MINI Cooper décapotable pour parcourir l’île – et un crédit est offert pour un souper au restaurant à l’extérieur de l’établissement.

Parmi d’autres nouveautés du côté des hôtels, il y a :

-Courtyard Curaçao : ouverture le 1er mai 2023, 152 chambres et deux suites. Deux restaurants et deux bars, une piscine à débordement, une piscine pour enfants et un centre de remise en forme. Location de vélos sur place pour explorer les environs de Willemstad. Pour les groupes, l’hôtel disposera de quatre salles de réunion et d’une salle de conférence.

-Elements Curacao : ouvrira ses portes à la fin 2022, dans le quartier culturel et historique de Punda. Il s’agit d’un vaste projet hôtelier et commercial comprenant un hôtel de charme (43 chambres), un restaurant, des magasins ainsi que la première expérience à 360 degrés sur le toit de Curaçao.

-Kontiki Beach Resort : situé sur la plage de Mambo, complexe qui intègre des matériaux naturels pour créer une atmosphère exotique et relaxante. Cinq piscines d’eau salée, trois clubs de plage. Cinq catégories de suites.

-Corendon Playa Resort (propriété sœur du Corendon Mangrove Beach Resort) : situé le long du littoral, dans une forêt de mangroves. Complexe tout-compris réservé aux adultes, ouverture prévue en juillet 2023, 311 chambres, deux piscines, un restaurant buffet, le Mondi Beach Restaurant (à la carte), un spa intérieur, une salle de réunion et un centre de remise en forme.

Nouveauté sous l’eau

On nous informe également que les voyageurs peuvent désormais découvrir le monde sous-marin d’une toute nouvelle manière grâce à Uboatworx, décrit comme étant le plus grand site de conglomérat sous-marin au monde. Uboatwork a lancé un Super Yacht Sub à trois places et a introduit un sous-marin à cinq places.

Photos : Isabelle Chagnon