Fermeture de l’aéroport de Mazatlan au Mexique: Ottawa conseille aux voyageurs de se mettre à l’abri

1229
Avion interdit de voler

Le gouvernement canadien conseille aux voyageurs qui sont dans la région de Mazatlan, au Mexique, de prendre refuge alors que les violences reliées aux cartels de la drogue dans la région se multiplient à la suite de l’arrestation du présumé trafiquant de drogue, le fils de l’ancien chef de cartel «El Chapo».

Les aéroports de Culiacán et de Mazatlán sont fermés et des compagnies aériennes ont publié des mises à jour pour avertir les voyageurs qu’il pourrait y avoir de longs délais ou des annulations en raison de la fermeture de routes et d’aérogares.

«Il y a des opérations de sécurité et de la violence répandue dans l’État de Sinaloa, en particulier à Culiacán, Mazatlan, Los Mochis et Guasave depuis l’arrestation, le 5 janvier 2023, d’un chef de cartel, écrit Ottawa dans sa mise à jour. Il y a des voitures en feu, des échanges de tirs et des menaces contre des infrastructures essentielles, notamment des aéroports. Les aéroports de Culiacán et de Mazatlán sont fermés et tous les vols en provenance et à destination de l’aéroport de Los Mochis sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Si vous êtes à Sinaloa :

  • limitez vos déplacements et prenez refuge si possible
  • évitez les endroits où se déroulent des manifestations et de grands rassemblements;
  • n’essayez pas de franchir les barrages routiers, même s’ils semblent sans surveillance;
  • prévoyez du temps supplémentaire pour atteindre votre destination;
  • attendez-vous à un nombre accru des forces de sécurité;
  • communiquez avec votre compagnie aérienne ou votre agence de voyage pour modifier vos arrangements de voyage au besoin;
  • surveillez les médias locaux pour rester au courant de l’évolution de la situation;
  • suivez les directives des autorités locales».

Des touristes coincés à l’hôtel

Selon CTV News, des touristes canadiens se sont retrouvés pris à l’intérieur de leur hôtel le 5 janvier dernier alors que les autobus qui devaient les emmener à l’aéroport pour leur vol de retour ont été incendiés à l’extérieur.

Avertissements de WestJet et Sunwing

Au moins deux voyagistes canadiens opérant dans la région de Mazatlan ont publié des avis aux voyageurs.

WestJet a annoncé des politiques de modification/annulation flexibles pour les vols prévus du 6 au 7 janvier à Mazatlan. La compagnie aérienne conseille à tous les clients de vérifier l’état des vols avant de partir pour l’aéroport et de surveiller les mises à jour et les avis supplémentaires à mesure qu’évolue la situation. Elle conseille aux passagers de contacter leur agence de voyages pour les réservations aériennes uniquement.

Sunwing a également publié un avis sur son site Web avertissant ses clients de l’impact potentiel des violences :

«Nous informons les clients voyageant à destination ou en provenance de Mazatlán au cours des prochaines 24 à 48 heures que la fermeture temporaire de l’aéroport de Mazatlán et des routes environnantes pourrait avoir un impact sur leurs projets de voyage et que leurs vols pourraient être retardés ou annulés.

Les clients de Sunwing actuellement à Mazatlán devraient reconfirmer leurs heures de transfert auprès de leur représentant Sunwing à destination avant de se rendre à l’aéroport.

Nous recommandons aux clients de Sunwing qui voyagent prochainement à Mazatlán de vérifier le statut de leur vol pour obtenir les informations les plus récentes sur les horaires de vols avant de quitter le Canada. Ceux qui souhaitent apporter des modifications à leurs projets de voyage peuvent appeler le Centre des ventes de Sunwing au 1 877 786-9464 pour connaître les options qui s’offrent à eux.

Nous continuons de surveiller la situation de près et nous vous communiquerons d’autres informations dès qu’elles seront disponibles.»