Aéroport Gatwick paralysée par des drones

527

Des milliers de passagers sont pris au dépourvu présentement tandis que l’aéroport Gatwick, en banlieue de Londres, fait face à un sérieux incident. Des drones ont étés aperçus à survoler l’aérodrome dans la nuit de mercredi, et les survols se sont poursuivis jeudi matin.

À présent, tous les vols sont annulés jusqu’à 16h00. Sur Twitter, LGW demande aux passagers de ne pas se diriger vers l’aéroport. Le Gatwick Express, le train reliant l’aéroport au centre-ville de Londres, offre des mesures d’accommodement aux passagers détenant des billets pour aujourd’hui. Des ententes sont en place avec d’autres aéroports et compagnies ferroviaires.

Selon LGW et la police, la présence des drones est un acte délibéré visant à perturber les 110 000 passagers qui devaient transiter aujourd’hui, au tout début des vacances de noël. Le porte-parole de la Première ministre, Theresa May, s’est prononcé sur la situation: « ce comportement […] irresponsable et totalement inacceptable ». Au Royaume-Uni, cet acte illégal est passible de cinq ans d’emprisonnement.

La police du Sussex, comté au sud de Londres où se trouve l’aéroport, assure qu’il n’y a « aucune indication suggérant que cela soit lié au terrorisme ». Ils cherchent présentement à trouver les responsables. « Chaque fois que nous pensons approcher de l’opérateur, le drone disparaît. Quand nous envisageons de rouvrir l’aérodrome, le drone réapparaît », a expliqué Justin Burtenshaw, un responsable de la police locale. Des hélicoptères survolaient l’aérodrome et ses alentours ce matin afin de localiser l’opérateur des drones.

760 vols entrants et sortants étaient prévus de mercredi à jeudi. Les perturbations se feront sentir pendant plusieurs jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here