Responsables de la TSA craignent pour la sécurité

467
DENVER, CO – JUNE 16: The TSA security lines in the main terminal are crowded with vacation travelers on June 16, 2013, in Denver, Colorado. Located 25 miles from downtown, Denver International Airport is the largest airport in the United States. (Photo by George Rose/Getty Images)

Les responsables du Transportation Security Administration (TSA) minimisent les craintes que la fermeture du gouvernement constitue une menace à la sécurité dans les aéroports, mais préviennent que la fin de cette semaine sera déterminante, si les employés ne sont pas payés.  

Bloomberg signale que des centaines de contrôleurs de la TSA continuent à prendre des congés de maladie, alors que la fermeture débute sa troisième semaine. Si le financement gouvernemental reprend jeudi, les 51 739 employés de la TSA seront payés le lendemain.  
«La paye est prévue vendredi. Si à la fin de la semaine, nous avons manqué une période de paye, l’environnement changera certainement,» dit Michael Bilello, porte-parole de la TSA.

À travers le pays, les congés n’ont pas eu un grand impact sur les opérations, ont annoncé Bilello et autres représentants. Samedi matin, le temps d’attente maximal à l’inspection était de 36 minutes, et le temps d’attente préinspection était d’aux plus 17 minutes, se situant tous les deux dans les standards du TSA de 45 et 15 minutes, respectivement. 
À JFK, vendredi, le temps d’attente maximal était de 21 minutes et de 4 minutes préinspection. À Dallas-Fort Worth, on enregistrait des délais un peu plus élevés qu’à New York, mais tout de même dans le barème permis. Plus de 90% des passagers ont attendu moins de 15 minutes, selon Bilello. 

Le Conseil International des aéroports est préoccupé que la fermeture gouvernementale des États Unis s’étire. 

«Une fermeture prolongée du gouvernement pourrait potentiellement avoir un impact sur la sécurité et les temps d’attente dans les aéroports, tandis que les officiers de la sécurité des transports recherchent d’autres emplois.» A dit Christopher Bidwell, vice-président sénior à la sécurité.