Club Med Québec Charlevoix : entretien avec Jacinda Lowry

840
Jacinda Lowry, directrice sénior des ventes nationales au Canada pour Club Med

C’est pour très bientôt : la toute première propriété Club Med tout-compris en sol canadien ouvrira officiellement ses portes le 3 décembre prochain. Pour qui? Comment? Pour quoi? Open Jaw a voulu en savoir plus.

« Le Club Med Québec Charlevoix sera le tout premier complexe de montagne tout-compris de Club Med, non seulement au Canada, mais aussi en Amérique du Nord » a souligné d’emblée Jacinda Lowry, directrice sénior des ventes nationales au Canada pour Club Med, dans le cadre d’une entrevue réalisée avec la présidente d’Open Jaw, Nina Slawek.

Ce nouvel établissement de Charlevoix dirigera d’abord et avant tout ses projecteurs sur la neige et les activités phares qu’elle permet, soit le ski et la planche à neige, mais aussi les randonnées en traineau à chiens et les descentes en luge.

« Notre public-cible, ce sont les familles, a précisé Madame Lowry. Pour elles, un voyage de ski en famille peut se révéler un projet décourageant. Nous croyons fermement que l’aspect tout-inclus de Club Med est la clé pour les séduire. Parce que le concept du tout-inclus enraye les irritants qui freinent les familles à entreprendre un voyage de ski. Le concept du tout-inclus facilite grandement les choses pour les familles avec enfants. »

Un séjour tout-compris au Club Med Québec Charlevoix, ce sera un séjour incluant l’hébergement, les transferts (notamment si les voyageurs arrivent par avion à l’Aéroport Jean-Lesage de Québec), la nourriture, les boissons et les activités, « mais aussi les passes de ski et les leçons de ski pour les enfants » a précisé Madame Lowry.

Faire compétition à Whistler?

« Au-delà des familles, quelle clientèle avez-vous en tête? Les Canadiens? Si oui, vous ferez alors compétition à Whistler? Et si vous souhaitez également séduire les Européens, vous ferez compétition à vos produits dans les Alpes Suisses ? » a questionné notre présidente Nina Slawek.

« Pour 2022, nous nous attendons à ce que 70 % des ventes proviennent de notre bureau des ventes du Canada. Donc le marché local. Et oui, on peut dire que nous ferons compétition à Whistler, qui se trouve dans l’Ouest Canadien, et même Tremblant, au Québec, a répondu Jacinda Lowry.

« Les 30 % des ventes restant proviendront certainement des États-Unis et de l’Europe francophone. En ce moment, les ventes proviennent du Canada, des États-Unis et du Brésil. Un faible pourcentage vient d’ailleurs. »

« De l’ensemble de nos ventes pour le premier trimestre de 2022, c’est le Club Med de Charlevoix qui est notre meilleur vendeur en ce moment. Et on s’attend à ce que le Canada enregistre la plus forte croissance des réservations de l’histoire de Club Med » – Jacinda Lowry

Questionnée par Open Jaw sur le positionnement du Club Med Québec Charlevoix par rapport à Tremblant ou encore Whistler, en termes de pistes et de montagne, Madame Lowry a souligné que « le Club Med de Charlevoix présente le plus haut dénivelé vertical à l’Est des Rocheuses. Nous offrirons 55 pistes pour débutants à experts. De plus, des ateliers seront également offerts, notamment pour les amateurs de compétition de ski. »

Objectifs ambitieux

Club Med souligne avoir des objectifs de vente très ambitieux en ce moment, parce que son portfolio l’est tout autant : « nos souhaits d’augmenter nos ventes découlent en premier lieu du fait que notre portfolio grossit. D’ici la fin de 2023, Club Med ouvrira 13 nouveaux resorts et 10 de nos établissements existants sont ou seront en projet de rénovation/agrandissement. »

Miser sur les propriétés, mais aussi sur les réseaux des ventes

« Durant la pandémie, nous avons été très occupés à nous assurer de maximiser chaque réseau de vente. »

Madame Lowry a tenu à souligner que chaque intervenant, chaque conseiller est important et considéré par la direction de Club Med, et que au Québec, même si une agence Club Med verra le jour à Montréal cet automne, le réseau des agences de voyage est un partenaire important :

« Nous comptons sur chaque réseau des ventes pour atteindre nos objectifs, et les conseillers en voyage en font partie. Nous croyons que tous les partenaires de l’industrie bénéficieront de la visibilité que nous procureront ces agences boutiques Club Med établies dans des secteurs bien particuliers, comme ce sera le cas de Montréal. En considérant les nombreuses nouvelles propriétés dont il faudra faire connaitre et susciter les réservations, nous aurons besoin de tous les canaux de ventes! » a souligné Madame Lowry.

Ce qui a été fait durant la pandémie

Au cours de cet entretien, il a aussi été question des initiatives entreprises par la compagnie durant la pandémie. « Pour nous assurer que tous les conseillers soient constamment à jour et disposent de toute l’information nécessaire pour vendre les produits Club Med, nous avons beaucoup investi dans différents outils destinés à l’industrie. »

Ces outils sont :

-un nouveau système de réservation

-un nouveau portail pour agents de voyage (Club Med TA)

-un nouveau programme de formation Club Med Université.

Madame Lowry a également confié qu’une annonce sera faite sous peu visant la protection des commissions des agents, à compter de 2022.