Les délais à l’aéroport Pearson de Toronto «s’améliorent» selon la GTAA

217
Aéroport Pearson de Toronto. (Photo: Michael C / Unsplash)

Après des mois de chaos à l’aéroport Pearson de Toronto, l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) affirme que les choses s’améliorent et que les passagers attendent moins longtemps aux douanes et aux points de contrôle.

Plusieurs passagers se sont plaints sur les réseaux sociaux récemment, faisant état de bagages perdus, de vols annulés et de longues files d’attente, ce qui a forcé les autorités aéroportuaires et gouvernementales à réagir rapidement et à mettre en place des mesures appropriées pour corriger la situation.

Selon CTV News, la GTAA attribue ces problèmes à des «perturbations au niveau du personnel» ainsi qu’à «des problèmes mécaniques temporaires».

Le problème de pénurie de main-d’oeuvre auquel sont confrontés plusieurs aéroports et lignes aériennes du monde entier entraîne une série de retards et d’annulations de vols aux quatre coins du globe.

La situation est toutefois sur le point de s’améliorer à Pearson, selon la PDG de la GTAA.

«Nous voyons des défis avec un redémarrage cet été ici à Toronto Pearson et dans de nombreux aéroports à travers l’Europe et aux États-Unis également», a déclaré Deborah Flint en entrevue à CP24 mercredi matin.

«Nous constatons à la fois un retour de la main-d’œuvre dans l’ensemble du système, dans les compagnies aériennes et les agences gouvernementales, ainsi qu’une amélioration des processus.»

La GTAA affirme qu’au cours des quatre dernières semaines, les temps d’attente des avions à l’arrivée sont passés en moyenne de 33 minutes en avril à un peu plus de 16 minutes lors de la dernière semaine de juin.

Également, la GTAA souligne que 82 % des passagers sont contrôlés en 15 minutes ou moins dans les zones de départ de l’aéroport Pearson, une performance qui se situe «bien en deçà des normes pré-pandémiques».

«C’est une amélioration drastique par rapport à ce que nous avions auparavant, a souligné Deborah Flint.

«Notre objectif est d’éliminer l’attente à bord et nous continuerons à travailler avec le gouvernement et nos agences pour améliorer cela.»

Les temps d’attente aux douanes et aux points de contrôle ont été améliorés grâce à l’embauche de nouveaux employés, mais la GTAA ajoute qu’il faut encore plus de personnel pour faire face aux périodes plus achalandées.

L’administration aéroportuaire de Toronto affirme également que l’ajout de nouveaux kiosques et de portes électroniques aux douanes canadiennes contribuent à réduire davantage les temps d’attente.