Réouverture de l’aéroport international d’Orlando après le passage de l’ouragan Ian

230
Aéroport international d’Orlando

Depuis vendredi, l’aéroport international d’Orlando en Floride (MCO) est de nouveau ouvert et opérationnel.

Le terminal avait été fermé mercredi lors du passage de l’ouragan Ian et des milliers de vols avaient été annulés, non seulement à MCO mais dans d’autres aéroports de la Floride.

Selon le média américain wesh.com, les responsables de l’aéroport ont annoncé que MCO rouvrirait le 30 septembre à midi. Ils ont précisé que l’aérogare avait subi des dommages mineurs seulement.

« En coordination avec nos partenaires aériens, et après avoir effectué une évaluation initiale, nous prévoyons revenir à des opérations aéroportuaires normales au cours des prochaines 24 heures », a déclaré Kevin Thibault, PDG de la Greater Orlando Aviation Authority (GOAA).

« Grâce aux efforts diligents de notre équipe, nous continuons à retirer une quantité importante d’eau pour soutenir cette opération prévue. »

Plusieurs compagnies aériennes ont ajusté leurs horaires à la suite de la fermeture/réouverture de l’aérogare.

Dans son communiqué, la GOAA ajoute que les voyageurs devraient tout de même vérifier le statut de leur vol avec leur compagnie aérienne avant de se rendre à l’aéroport.

Vendredi après-midi, le GOAA a indiqué que des centaines de vols prévoyaient de décoller de MCO.

« En ce moment, notre horaire indique environ 494 vols au départ d’Orlando International aujourd’hui », a déclaré Thibault. « Comme toujours, soyez patient. Alors que nous revenons pour nos passagers ici, soyez patient. »

Des pertes estimées à 8 G $ pour l’industrie touristique

Décrit comme étant l’ouragan le plus meurtrier de toute l’histoire de la Floride, Ian a fait au moins 76 morts lors de son passage la semaine dernière, selon des chiffres officiels divulgués par les autorités de la Floride.

Selon des experts, l’ouragan Ian coûtera extrêmement cher à l’État de la Floride, dont l’économie repose en grande partie sur le tourisme.

Selon CBS, Ian pourrait coûter 70 milliards en pertes économiques globales à la destination et 10 % de ses revenus touristiques annuels pourraient déjà avoir été engloutis.

Cela représente environ 8 milliards de dollars.

Les estimations tiennent à la fois compte des dommages physiques et des perturbations causées par les personnes qui annulent leurs projets de voyage, a indiqué l’expert lors de son passage à CBS.

Heureusement, l’ouragan ne s’est pas produit pendant la haute saison, qui a lieu pendant le Thanksgiving américain et les fêtes, car les pertes auraient été encore plus importantes, a ajouté l’expert.

En 2017, l’ouragan Irma avait occasionné des dommages évalués à 50 G $ à l’État de la Floride.