Réchauffement climatique: l’industrie aéronautique sous la loupe

584

(La Presse) L’ouverture, hier à Montréal, de la 40e assemblée générale de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a mis en relief deux visions complètement opposées de ce que devrait être l’avenir de l’industrie aéronautique en matière environnementale.

Alors que d’un côté, l’Association internationale du transport aérien (IATA), qui représente les transporteurs aériens, implorait les pays membres de l’OACI de ne pas imposer de mesures de tarification additionnelles, un regroupement d’environnementalistes déplorait la « salade » que représente le programme que s’est imposé l’industrie. (Lire l’article)

À lire aussi :
Le premier nettoyage communautaire d’un rivage canadien de 4ocean commandité par Air Canada
Thomas Cook : un branle-bas de combat digne de la Seconde guerre mondiale
Toujours pas de date de retour pour le Boeing 737 MAX