Le Japon accueillera une poignée de touristes de 4 pays seulement, sous forme d’expérimentation encadrée

243

L’Agence japonaise du tourisme a annoncé sa façon bien à elle d’ouvrir un tantinet ses frontières aux touristes. Elle le fera au compte-goutte et de façon totalement encadrée et ce, pour mieux observer le déroulement des choses.

Bref, comme une expérimentation encadrée.

On apprend que ces touristes pourront provenir de quatre pays uniquement : les États-Unis, l’Australie, la Thaïlande et Singapour. Pourquoi ces quatre pays? Parce que, selon les autorités, ces pays sont « non désignés pour des variants de la Covid et sont des marchés prioritaires pour le tourisme international ».

Ils pourront visiter la destination dans le cadre de voyages organisés uniquement, ils seront accompagnés de guides officiels uniquement et devront suivre des itinéraires fixés à l’avance.

Selon les informations obtenues par la chaîne d’info Al Jazeera, « seuls 50 visiteurs de ces quatre pays seront autorisés. Et ces touristes devront voyager par petit groupe de quatre personnes au maximum ».

Au chapitre des mesures sanitaires, ces touristes devront avoir reçu trois doses de vaccin contre la Covid-19 et avoir souscrit à une assurance médicale privée.

Tourisme-test

Il y a dans cette démarche un volet expérimental qui n’est pas du tout passé sous silence. « Ces voyages sont organisés dans le but de récolter des informations en vue d’une réouverture complète du tourisme dans le pays à une date non définie pour l’heure » rapporte-on au nom de Reuters.

Il y a de cela quelques jours, les autorités du pays ont mis en circulation cet avis à la population (traduction libre) :

« Afin de rassembler les matériaux nécessaires à la future reprise du tourisme en provenance de l’étranger, des agences de voyage de notre pays effectueront des tests dès mi-mai, sous la forme de voyages organisés pour de petits groupes avec des activités encadrées.

« Ce projet évaluera plusieurs points, y compris comment faire respecter les mesures de prévention des infections et comment gérer les situations d’urgence. Il servira à composer des lignes directrices pour les points pour lesquels les agences de voyage et les opérateurs d’hébergement auront besoin d’être vigilants.

« L’exécution de ce projet avait été suspendue fin novembre 2021, lors du renforcement des mesures aux frontières relatives au variant Omicron. »

Voyageurs d’affaires et étudiants : 10 000 par jour max

Depuis le mois de mars dernier, on rapporte également que le Japon accepte de nouveau des voyageurs d’affaires, des étudiants et des travailleurs étrangers avec des quotas d’entrée restreints : 10 000 personnes par jour au maximum, actuellement. Certains médias avancent que ce plafond devrait doubler à partir du mois prochain, en juin.

Rappelons que le Japon a fermé ses frontières en avril 2020.