Retour à la normale dans les aéroports canadiens selon les dernières données du fédéral

170
YUL (Groupe CNW/Aéroports de Montréal)

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino, et le ministre du Tourisme, Randy Boissonnault, ont publié une nouvelle mise à jour pour faire le point sur les mesures et les progrès que le gouvernement du Canada et les partenaires de l’industrie continuent de réaliser pour réduire les temps d’attente des voyageurs et les retards dans les aéroports canadiens.

Selon les dernières données, 99 % des vols prévus dans les quatre principaux aéroports du Canada au cours de la semaine du 3 au 9 octobre ont été exécutés, c’est-à-dire n’ont pas été annulés. Cela représente une amélioration par rapport à 95 % au cours de la première semaine de juillet.

Ce pourcentage est le même que celui de la semaine du 7 au 13 octobre 2019, où 99 % des vols prévus dans les quatre principaux aéroports ont été exécutés.

En matière de ponctualité, du 3 au 9 octobre 2022, plus de 91 % des vols en partance des quatre principaux aéroports sont partis à l’heure, ou moins d’une heure après leur départ prévu.

Selon le fédéral, il s’agit d’une «amélioration importante par rapport à moins de 75 % pour la première semaine de juillet, et ce taux se rapproche de celui d’avant la pandémie en octobre 2019, où 96 % des vols étaient à l’heure, ou moins d’une heure après leur départ prévu».

Le nombre de vols internationaux à l’arrivée maintenus en attente sur l’aire de trafic de l’aéroport international Toronto Pearson a également diminué depuis mai.

Pour la semaine du 3 au 9 octobre 2022, 0,6 %, ou 12 vols internationaux à l’arrivée, ont été maintenus en attente sur l’aire de trafic, comparativement au sommet de 373 atteint au cours de la première semaine de mai.

Contrôle de sécurité des passagers

Du 3 au 9 octobre 2022, 90 % des passagers aux quatre principaux aéroports ont été contrôlés dans un délai de 15 minutes par l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), une amélioration par rapport à 79 % au cours de la première semaine de juillet 2022.