Cette ville détient le plus de sites de Patrimoine mondial UNESCO

508

Pour les touristes de l’Espagne, la ville de Córdoba n’est pas toujours essentielle. Barcelone et Séville sont bien plus achalandées. En 2017, un million de personnes ont visité Córdoba et ses 330 000 habitants, tandis que Barcelone et Séville ont accueilli respectivement 8,9 millions et 2,6 millions de visiteurs.  

Córdoba, en Andalousie, est à moins de deux heures en train de Madrid, ou 45 minutes en train de Séville. Cette année, elle est devenue la première ville du monde à détenir quatre sites de patrimoine mondial de l’UNESCO, surpassant Rome et Paris.

On suggère de passer au moins deux jours à Córdoba, question de tout absorber. Le quartier historique pittoresque, au coeur de la ville, est un des sites UNESCO. Puisque la plupart des attractions se trouvent autour du quartier historique, les visites se font bien à pied. Les repas du midi et du soir peuvent prendre jusqu’à deux heures. Les siestas traditionnelles sont recommandées. À ne pas manquer dans le quartier historique: la synagogue Alcazar, ainsi qu’une douzaine d’églises, datant toutes du 13e ou du 14e siècle.

Et bien sûr, la Mosquée Cathédrale, nommée site UNESCO en 1984. Bâtie comme mosquée entre 784 et 786, elle fut convertie en cathédrale pendant le 13e siècle quand les chrétiens ont conquis la ville. Cette vaste structure est un splendide exemple d’architecture mauresque et une magnifique cathédrale à la fois. On y trouve des inscriptions et des motifs arabes ainsi que plusieurs chapelles, et 850 colonnes de marbre, de granite et d’onyx rescapées des ruines romaines dans la ville.

L’ajout 2018 au patrimoine Unesco est la Medina Azahara. À dix minutes en taxi du centre-ville, ce palais forteresse du 10e siècle a été redécouvert au début du 20e siècle. Le palais faisait partie d’une nouvelle ville, habitée seulement 80 ans. Les visiteurs peuvent y admirer les ponts, les routes et les édifices d’autrefois.

Le quatrième joyau de Córdoba, souligné par l’UNESCO, est le festival des patios. Pendant les deux premières semaines de mai, les maisons blanches de la ville historique ouvrent leurs patios au public pour célébrer le printemps. Chaque patio est décoré de fleurs de façon unique. Les touristes et les locaux échangent avec les propriétaires en admirant leurs patios munis de roses, de géraniums et de carnations.  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here